LE “BRAND JOURNALISM”, ARME FATALE D’UNE AGENCE DE CONTENUS

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Grâce à Internet, les entreprises disposent désormais de leur propre média. Mais rares sont les sociétés qui sont structurées pour gérer leurs sites Internet comme un média. De fait, elles tendent à utiliser leurs supports comme des outils de communication, pas comme des médias. En conséquence de quoi l’audience n’est que rarement au rendez-vous…

Le “brand journalism” a justement vocation à faire passer la communication web dans une autre dimension. Les agences de contenus comme Voxmedia, grâce à une approche média intelligente, bâtissent autour du brand journalism des stratégies éditoriales visant à toucher un public ciblé, comme le ferait un média. Il s’agit pour l’entreprise de mettre en avant ses marques et services sans donner l’impression de parler de soi, en veillant surtout à produire pour cela du contenu authentiquement intéressant !

Les entreprises ont l’habitude de s’appuyer sur les médias pour communiquer. Elles insèrent des spots publicitaires entre des articles ou programmes que les gens aiment lire ou regarder. En développant leurs supports web, elles ont la plupart du temps simplement décliné le schéma. Sauf que décliner le schéma purement et simplement, cela revient à faire d’un site internet une succession de publicités. C’est comme si TF1 décidait subitement de ne diffuser que des spots publicitaires toute la journée ! Forcément, plus personne (ou presque) ne regarderait. C’est pour cette raison que les sites des entreprises connaissent rarement un succès fou. Ils ne sont que des outils promotionnels.

Cette situation est bien normale, les entreprises n’ont jamais imaginé devoir un jour gérer un média à part entière ! Les agences de contenus ont justement vocation à aider les sociétés à basculer “en mode média”. Il s’agit de donner un éclairage à l’univers des marques, de proposer de véritables rubriques au public en ciblant bien les communautés qui intéressent les entreprises, d’alterner entre contenu rédactionnel, vidéos, interviews, reportages et de veiller à ce qu’il y ait une continuité éditoriale de manière à créer des habitudes de consommation du contenu.

En effet, la récurrence et le format d’une rubrique sont les deux piliers d’un média qui souhaite fidéliser son public. C’est comme cela que nous consommons tous l’information et les programmes proposés par les différents médias depuis de nombreuses années. Une nouvelle fois, un site web n’échappe pas à la règle.

La qualité du contenu est essentielle. Le brand journalism, c’est une approche du journalisme qui intègre une subtile intégration de marketing, mais cela reste une approche journalistique de la communication. Il faut pour cela intégrer d’importantes ressources éditoriales, afin de pouvoir produire fréquemment du contenu de qualité et se renouveler. S’entourer de professionnels de la vidéo est également fondamental. Les équipes de tournages doivent offrir un service extrêmement réactif, à des tarifs bien en-dessous de ceux traditionnellement pratiqués dans l’audio-visuel, les budgets en communication digitale n’ayant rien à voir avec ceux de la télévision… Également, la post production devient un enjeu crucial. Les marques ont de nombreuses vidéos utilisables ou réutilisables, de nombreux contenus tournés par différentes équipes de production, voire filmés par des collaborateurs qui sont au coeur de l’action et il faut pouvoir monter rapidement des vidéos, une nouvelle fois, à des tarifs ultra-compétitifs, sans quoi il devient difficile de produire suffisamment de contenu pour capter l’audience durablement. Voxmedia est sans doute l’agence la plus avancée dans ce domaine, étant la première à avoir intégré un studio de production vidéo dédié au web.

Avec le brand journalism, la communication des marques va passer à une nouvelle ère. Les marques vont de plus en plus vers leurs consommateurs, elles veulent accélérer le processus visant rentabiliser leurs outils web et devront donc en faire un véritable média.
http://www.voxmedia.fr/2/post/2013/05/le-brand-journalism-arme-fatale-dune-agence-de-contenus.html

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »